Hebbouche

 

 

Dr Hebbouche Abdelhamid

Directeur ENSH

E-mail : a.hebbouche@ensh.dz 

 

 

C’est avec un grand plaisir que je vous accueille sur le site de l’Ecole Nationale Supérieure d’Hydraulique- ENSH.

L’ENSH fondée en 1972 sous la dénomination de : « Institut d’Hydrotechnique et de Bonification » (I.H.B), ensuite érigée en Ecole Nationale Supérieure s’apprête cette année à fêter son  cinquantenaire. Elle est aujourd’hui, à l’instar de tous les établissements de l’enseignement supérieur du pays en face des défis du moment, et des mutations socio-économiques qui secouent la planète.

La mission principale de l’ENSH est de former des Ingénieurs d’Etat dans divers domaines des sciences et techniques  de l’eau : l’Alimentation en eau potable, l’’Assainissement  urbain et rural, l’Irrigation et Drainage, les Stations de pompage, l’Aménagement des cours d’eau, les Barrages et ouvrages hydrotechniques. En 2020, une nouvelle option vient renforcer ce panel d’options, c’est  la Réutilisation des eaux non conventionnelles et le Dessalement des eaux de mer et des eaux saumâtres.

Il faut noter que les disciplines autour desquelles est construite la formation sont essentiellement : la topographie, l’hydraulique, l’hydrologie, la géologie, la mécanique des sols, les géo matériaux, le béton, et l’analyse numérique.L’objectif principal visé par la communauté à l’ENSH est que nos étudiants soient le plus possible conscients des réalités actuelles, et des divers enjeux qui concernent notre pays. De ce fait, la principale devise de l’école est incontestablement une formation de qualité. Pour y parvenir, des enseignements de qualité sont dispensés au terme desquels nos étudiants, une fois dans le monde du travail, seront en mesure d’affronter toutes les complexités professionnelles générées par les métiers de l’eau.

Les programmes d’enseignement, l’équipe pédagogique, la motivation des étudiants, les équipements ainsi que le matériel, patrimoine des différents laboratoires pédagogiques, ont contribué de façon efficiente à l’amélioration de la qualité des enseignements dans notre école.

Le corps enseignant, l’une des principales forces de l’établissement, est soutenu par de nombreux intervenants extérieurs hautement qualifiés exerçant des responsabilités dans les milieux professionnels relatifs aux métiers de l’eau.

Le cursus est organisé en deux temps : un premier cycle préparatoire ponctué à la fin de la deuxième année par un concours national mettant sur le rail les étudiants les plus brillants vers la deuxième étape de la formation.

Un second cycle pour l’apprentissage de l’engineering des métiers de l’eau sanctionné à la fin de la troisième année par un diplôme d’ingénieur d’état et d’un titre de master en hydraulique.

Les enseignements prodigués sont sous forme de cours magistraux, TD, TP, conceptions de projets collectifs, et sortie d’études.

Concernant la formation doctorale, les doctorants sont sélectionnés par un concours national. Les candidats retenus sont pris en charge durant leur formation par des enseignants de rang magistral aux compétences avérées.

Il est important de souligner que notre établissement est fortement tourné vers l’international notamment continental par des conventions cadres, et des projets mixtes, lui donnant ainsi une dimension plus que nationale.

Parallèlement aux tâches principales de l’ENSH, nous assurons des formations continues au profit des entreprises et organismes impliqués dans les activités hydrauliques qui souhaitent  parfaire et affiner les connaissances de leur personnel technique dans le domaine des métiers de l’eau.

Enfin et non le moindre, je tiens à évoquer les efforts considérables consentis  par les enseignants et le staff administratif qui s’évertuent pour maintenir intact la qualité standard de la formation en périodes des enseignements hybrides imposés par la pandémie du covid 19.

Qu’il me soit permis d’exprimer ma gratitude et ma reconnaissance à tous les acteurs de notre chère école.